Député MR à Bruxelles
Echevin des Affaires économiques de la Ville de Bruxelles (Classes moyennes - Commerce - Emploi - Formation - Stationnement)

Pourquoi encore vouloir construire des tours-ghettos ?

P1010409

Encore une étape dans le projet Néo sur le plateau du Heysel : le MR y dénonce notamment la construction d’une tour de logements sociaux (25 m de base et 80 m de haut !) ainsi que l’insuffisance de parkings.

Lundi 25 septembre 2012, au Conseil communal de la Ville de Bruxelles, les groupes MR et VLD ont dénoncé ce nouveau vote de la majorité PS/CDH soutenu par Ecolo qui « saucissonne » les décisions et fige le marché public dans un document descriptif.

Marion Lemesre, Députée-chef de groupe MR au Conseil communal regrette cette technique de « saucissonnement » d’un projet aussi important, engageant la Ville à la veille du scrutin communal et d’une nouvelle majorité dans des options aussi importantes que 72.000 m2 de surfaces commerciales + 9.000 m2 d’Horeca : un mammouth qui va écraser le Plateau du Heysel et tuer le centre-ville, si, par ailleurs, celui-ci ne fait pas l’objet d’une rénovation et d’un soutien substantiel. Tandis que dans les espaces de loisirs, c’est 2.500 m2 d’Horeca supplémentaires qui y sont programmés, ce qui portera celui-ci à 11.500 m2 avec la vocation de stimuler l’activité nocturne. De quoi sérieusement s’inquiéter lorsque l’on voit comment celle-ci est gérée dans certains quartiers animés du centre !

Marion Lemesre s’oppose fermement au projet de la majorité sortante de créer sur le site du Heysel, des tours de 575 logements sur 57.500 m2 dont 15% doivent être publics.

En effet, tels que décrits par le projet : « sans que ces ensembles de logements publics ne contiennent d’autres logements acquisitifs ou locatifs privés », vendus au prix déjà fixé à 1.650 € htva/m2 pour un opérateur public (la région ou à la SLRB ?), la majorité PS/CDH avec Ecolo prépare un nouveau ghetto dans la ville !

Plaidant pour une plus grande mixité sociale, le retour des classes moyennes, (habitants à capacité contributive), sur le territoire de la Ville de Bruxelles, le MR s’oppose fermement à la construction d’une nouvelle tour de logements sociaux à Laeken déjà largement doté en logements sociaux (la Citée Modèle).

D’autre part, dans un quartier déjà saturé et connaissant de gros problèmes de stationnement pour les riverains et les commerçants (encore aggravés par le nouveau Plan de Stationnement) Marion Lemesre a encore dénoncé la sous-estimation du besoin en parkings dans le projet de la majorité sortante, fixé à 3.700 places, avec 1 place de parking par logement soit 575, 1 place pour 100 m2 de bureaux, soit 200 places; restent 2.925 places pour le centre commercial, le cinéma et toutes les activités de congrès, loisirs et sports… le but étant de faire fonctionner le parking C avec des tarifs fluctuants à la hausse en fonction des activités, ce qui ne manquera pas de faire déborder les voitures dans les quartiers voisins… et tout ceci, sans jamais s’être soucié de leur avis…

Comments are closed.