Député MR à Bruxelles
Echevin des Affaires économiques de la Ville de Bruxelles (Classes moyennes - Commerce - Emploi - Formation - Stationnement)

Plan de Stationnement ou Plan Racket des Automobilistes ?

dyn005_original_591_439_jpeg_2544156_368560119db402a172e548f70b139af0

Après 6 ans d’immobilité et à 4 mois du scrutin communal, la majorité sortante présente aujourd’hui un plan de stationnement pour la Ville de Bruxelles : véritable usine à gaz créant zones et sous-statuts d’habitants de la Capitale alors que les impôts sont les mêmes partout !

Après son plan de mobilité et la fermeture du Bois de la Cambre, la majorité sortante de la Ville de Bruxelles continue ses sorties de plan tout azimut. Le MR de la Ville de Bruxelles appelle la majorité actuelle à plus de sérénité en cette fin de législature car le signal donné tant aux habitants, qu’aux commerçants et potentiels investisseurs économiques est déplorable.

STOP AU RACKET DES HORODATEURS :

La majorité sortante veut couvrir le territoire d’horodateurs et instaurer « Plusieurs types de zones dans chaque secteur en fonction des spécificités des rues, de leur activité et de leur fréquentation » (page 3)

=> Le MR juge le système très compliqué, très coûteux en équipements publics et source d’erreurs potentielles pour l’habitant et le visiteur, ce qui donnera une très mauvaise image de la Ville.

La majorité sortante dit vouloir : « garantir une meilleure rotation dans les quartiers à vocation commerciale ou soumis à une forte pression. Cela passera par une mise en zone verte (payante) de la plupart des zones commerçantes… stationnement payant pour une durée de trois heures maximum » (page 3)

=> Le MR veut : – porter la durée maximale à 4 heures pour donner le temps de faire son shopping, pour inciter à découvrir les commerces et l’horeca de la ville,

                            – offrir le premier 1/4 heure gratuit (à l’instar d’autres communes riveraines et dans un souci de non-concurrence déloyale, pour la personne qui sait ce qu’elle va acheter et où elle va l’acheter).

La majorité sortante dit que « les zones de livraison seront dorénavant des emplacements payants (75 €) sauf durant le chargement/déchargement du véhicule (…) les riverains pourront également bénéficier de ces zones pendant la durée de tout chargement/déchargement » (page 3)

=> Le MR dénonce une mesure de payement ambiguë s’apparentant à une sanction qui aboutira dans les faits à la suppression de fait des zones de livraison qui seront occupées en prenant le risque d’éventuellement devoir payer 75 € = problèmes ultérieurs de mobilité ;

=> Le MR approuve la possibilité de stationnement pour chargement/déchargement des riverains mais s’interroge sur les règles à adopter pour faire savoir aux contrôleurs qu’il s’agit d’un chargement/déchargement par exemple, le temps de monter ses courses à son appartement => risque  de sanction inappropriée.

La majorité sortante vend la « carte abonnement pour les habitants de la Ville au tarif réduit de 500 € » (page 4)

 =>Le MR dénonce cette nouvelle ponction-taxe de l’automobiliste bruxellois et prône la vignette annuelle pour chaque habitant titulaire d’une immatriculation lui autorisant le stationnement gratuit sur l’ensemble du territoire de la Ville de Bruxelles.

La majorité sortante vend des « cartes de soins à domicile pour médecin domiciliés sur le territoire de la Ville, possédant un code Inami et qui apportent des soins à domicile (…) accordée au tarif de 250 €, valable sur tout le territoire de la Ville pour une durée maximale de 1 heure moyennant usage du disque de stationnement » (page 5)

=> Le MR demande pourquoi limiter les cartes de soins aux médecins : quid des soins infirmiers, des soins de kinésithérapie ? Pourquoi également limiter aux médecins domiciliés sur le territoire de la Ville ? Quid des autres médecins ?

=> Le MR dénonce cette ponction excessive des professions libérales qui va à l’encontre d’une politique de développement des soins à domicile et du maintien des personnes le plus longtemps possible à leur domicile

La majorité sortante vend des « cartes visiteur A et B » (page 5)

=> Le MR dénonce cette intrusion dans l’organisation de la vie des gens et estime ce dispositif complexe et administrativement ingérable.

  La majorité sortante vend des « cartes chantier / événement : possibilité pour un titulaire de parking privé de se garer sur la voirie à l’occasion d’un chantier ou d’un événement autorisé par la Ville si son parking inaccessible pendant minimum 7 jours (tarif 10 €… SOIT TARIF ANNUEL RIVERAIN !!!)

=> Le MR dénonce ce double racket de l’habitant mis à mal dans son droit de stationnement par l’autorité publique qui en plus le ponctionne pour jouir de son droit légitime; en conséquence le MR demande que les cartes évènements/chantiers soient octroyées gratuitement et pas uniquement à l’occasion de ce qui est autorisé par la Ville; y compris pour ce qui est autorisé par la Région !

En conclusion, au lieu de présenter des plans, payés par les deniers publics, imposés aux habitants de manière autoritaire, sans avoir fait l’objet d’aucune concertation publique, d’aucune étude d’impact économique, d’aucune concertation au niveau régional, ni avec les communes riveraines directement concernées, le MR conseille aux Bourgmestre et Echevins, en mal de communication, de plancher sur leur programme électoral respectif et de se conformer à la procédure démocratique prévue par les élections communales pour présenter leur projet dans les différents domaines de compétence de la Ville.

Alain Courtois                                                       Marion Lemesre

Sénateur,                                                                     Députée-Chef de groupe MR à la Ville de Bruxelles

Tête de liste MR à la Ville de Bruxelles

 

Comments are closed.