Député MR à Bruxelles
Echevin des Affaires économiques de la Ville de Bruxelles (Classes moyennes - Commerce - Emploi - Formation - Stationnement)

Marre du Moche !

cambre

« Jusqu’où les Ministres bruxellois de l’Olivier vont-ils pousser leur folie de la communication !? »

se demande la députée MR Marion LEMESRE, à la lecture du nouveau dossier de communication
introduit au Collège de contrôle par la Ministre HUYTEBROECK, qui ne prévoit rien de moins que :

« La Mise en œuvre d’un dispositif de signalétique urbaine basé sur des cubes géants (environ 3 x
3 x 3 m) transposables. Ces cubes serviront de supports à des bâches informatives sur les contrats
de Quartiers Durables. Achat de 10 cubes et 40 bâches en vue de les placer sur la voie publique
au niveau des périmètres des contrats de quartiers durables dans les communes concernées
(Anderlecht, Bruxelles, Schaerbeek, Saint-Josse, Koekelberg au minimum). Les cubes seraient
déplacés tous les 3 mois. Durée: maximum 2 ans… » Sur le site web et les cubes figurera un texte
– « l’éditorial » – de la Ministre avec la mention de son titre tandis que la brochure distribuée à
l’occasion de cette communication comportera également son nom.
« Les Bourgmestres et Echevins de l’Urbanisme apprécieront la récupération politique de
l’opération… » ironise Marion LEMESRE.

Outre le coût (81.070 €) de cette nouvelle communication en période de pénurie qui devrait amener
les Ministres à plus de discernement dans leurs dépenses, Marion LEMESRE dénonce l’intrusion de
ces mastodontes dans l’espace public des quartiers visés, quand on voit à quel point ceux-ci sont déjà
saturés d’édifices publicitaires par la contrepartie de la convention Villo, et surtout par les autres cubes
de 2 m² déjà placés en permanence depuis un an par les autres Ministres de l’Olivier… En ce moment
Benoît CEREXHE y vante notre Commerce extérieur (!) et Bruno DE LILLE y vante le télétravail pour lutter
contre les pics de pollution… un comble quand on pense à la pollution visuelle ainsi générée dans toute
la Région bruxelloise !

En effet, rappelle Marion LEMESRE, le « 20 septembre 2011, la Direction gestion et entretien des voiries
de Bruxelles Mobilité a donné son accord à la société Urban Media pour le placement de 21 cubes
publicitaires pour la période du 1er octobre 2011 au 31 décembre 2011. » C’est en tout cas ce que
répondait la Ministre GROUWELS à l’interpellation de la députée libérale le 26 octobre dernier, déjà
inquiète de voir trôner ces cubes publicitaires dans les espaces verts et les espaces publiques, sans
discontinué depuis le mois de mai 2011. Début janvier 2012, le même scénario se reproduit, constate
Marion LEMESRE, puisque Urban Media a enlevé les bâches publicitaires, en laissant les structures
métalliques en place maintenues au sol par des blocs en béton pour les ré-habiller ensuite de nouvelles
bâches promotionnelles pendant trois nouveaux mois ! « Ce qui contrevient à la règlementation sur les
permis d’urbanisme puisque les tubulures qui soutiennent les bâches sont maintenues tandis que seules
les bâches publicitaires sont renouvelées de trois mois en trois mois; ainsi le Gouvernement bruxellois
contrevient à ses propres règlements ! » dénonce la députée MR.

Tous ces cubes de 2 m² et bientôt de 3 m³ (si E. HUYTEBROECK persiste dans ses excès de
communication : on se souvient encore de sa « tour infernale » devant la cathédrale St-Michel !) sont
installés au milieu de places, sur les trottoirs, sur les ronds-points, au milieu des espaces verts… « Ils
enlaidissent Bruxelles d’une façon inacceptable ! » déplore la députée libérale « car ils masquent les
perspectives sur des bâtiments, des sculptures, des parcs et des avenues remarquables. »
Et Marion LEMESRE de conclure « Marre du moche ! » et d’en appeler, plus que jamais, au retour du
bon goût et du sens esthétique dans les aménagements urbains.

Comments are closed.