Député MR à Bruxelles
Echevin des Affaires économiques de la Ville de Bruxelles (Classes moyennes - Commerce - Emploi - Formation - Stationnement)

Formations en langues

La proportion de ménage dont le français n’est pas la langue maternelle et n’est que peu ou prou utilisé à la maison est sans cesse en augmentation à Bruxelles ville. Au travers du handicap évident que représente la barrière de la langue pour trouver un emploi ou entrer en formation, c’est la question de la qualité de l’intégration de ces publics et du futurs de leurs enfants qui se pose. Le constat est clair : la maîtrise correcte d’au moins une langue officielle à Bruxelles est requise pour trouver un emploi ou une formation. Or, côté francophone malgré les nombreux acteurs existants les réseaux sont saturés et les files d’attentes s’allongent pour pouvoir s’inscrire en formation.

Je propose donc, au travers d’une approche originale, d’augmenter l’offre de cours de français. Comment ? Via un partenariat entre la mission locale et les établissements scolaires communaux : Les parents d’élèves qui sont sans emplois se verront offrir la possibilité de suivre des cours de français au sein même des écoles où ils viennent déposer leurs enfants. Ces cours seront donnés par des professeurs de français qui seront recrutés via la mission locale et seront orientés de façon à préparer au mieux un chercheur d’emploi à rentrer en formation qualifiante. D’un côté nous permettrons donc à des personnes sans emplois de suivre une formation en langue, premier du parcours d’insertion socio professionnel, de l’autre nous mettrons des professeurs au travail. Le bénéfice directe est double : à l’apprentissage de la langue s’ajoute la création de lien social entre les parents d’élèves.