Député MR à Bruxelles
Echevin des Affaires économiques de la Ville de Bruxelles (Classes moyennes - Commerce - Emploi - Formation - Stationnement)

Citydev : les mesures pour remédier aux irrégularités manquent de tonus !

16.12.2016
|
Commentaires fermés
|
citydev

En tant que députée bruxelloise, j’ai interpellé hier le Ministre de l’économie Didier Gosuin sur le rapport de la Cour des Comptes pointant la mauvaise gestion du personnel de Citydev, la Société de développement pour la Région de Bruxelles-Capitale. 

Au mois de novembre dernier, la Cour des Comptes a rendu son rapport concernant la gestion du personnel de l’organisme bruxellois Citydev, la Société de développement pour la Région de Bruxelles-Capitale. Les conclusions de ce document étaient particulièrement critiques et sévères à l’égard de la gouvernance au sein de cet organe  pararégional.

J’ai donc interpellé hier le ministre bruxellois de l’économie, Didier Gosuin. Alors que le gouvernement bruxellois s’est engagé, depuis le début de la législature, dans la création d’un nombre important d’OIP (organisme d’intérêt public), démantelant ainsi des pans importants de la fonction publique et des missions régaliennes, je m’inquiète des réponses formulées ce jour par le Ministre.

Force est de constater un véritable aveu d’impuissance du Ministre de l’Économie pour remédier dans l’urgence aux irrégularités et, partant, de l’absence de contrôle réel de l’autorité régionale sur les services autonomes qu’elle a créées et qu’elle entend multiplier. Quelques mesures ont été promises, un rapport interne sera présenté dans les trois mois au Conseil d’administration et ensuite, nous verrons bien… Cela manque de tonus ! On peut douter de la volonté réelle de mise en ordre alors que la gravité de tels dysfonctionnement nécessitent pour le moins un monitoring externe, exhaustif et totalement indépendant.

Le mutisme du PS et du CDH sur ce dossier révèle-t-il à quel point la politisation des OIP est la vraie racine du mal ? La question est clairement posée quand on apprend aujourd’hui que la plupart des problèmes se sont accumulés depuis de trop nombreuses années.

Comme le Ministre de l’Économie s’était réjoui de l’existence d’un tel rapport relatif aux outils sur lesquels il exerce la tutelle, le groupe MR entend l’aider par le dépôt d’une motion en concertation avec les autres interpellants (Groen et Ecolo) qui sera déposée lors de la prochaine séance plénière. La motion demandera l’audit des structures Actiris et Atrium.

Comments are closed.