Député MR à Bruxelles
Echevin des Affaires économiques de la Ville de Bruxelles (Classes moyennes - Commerce - Emploi - Formation - Stationnement)

C’est l’été, attention aux coups de Grouwels !

570_570_120e869f06a1cacf96132bd6110a221a-1372773678

 

 

«C’est de saison, les coups de soleil mais aussi les coups de Grouwels» met en garde la députée MR Marion Lemesre, qui après le coup du Boulvard Poincaré, dénonce la mesure prise par la Ministre Grouwels de réduire l’Avenue Roosevelt d’une bande de circulation dans chaque sens pour y implanter une piste cyclable. La bande de circulation ainsi redessinée est très large et les voitures peuvent y rouler à deux de front : « Si deux voitures devaient entrer en collision dans cette configuration de la circulation ou heurter un cycliste, qui sera responsable ? » interroge Marion Lemesre, lors de sa question d’actualité en cette séance du vendredi 12 juillet 2013. «Cette circulation anarchique va-t-elle  sécuriser  le trajet des cyclistes si la cohabitation avec les automobilistes n’est pas clarifiée?»

De plus, Marion Lemesre, par ailleurs Echevin des Affaires économiques de la Ville de Bruxelles déplore une nouvelle fois que la Ministre Grouwels n’ai pas jugé utile de concerter la Ville de Bruxelles avant la mise en place de la mesure. « Pourtant, l’engorgement  ainsi créé ne manquera pas de se répercuter sur l’avenue De Mot, l’Avenue Louise, avec un risque de report de circulation dans les rues adjacentes et le Bois de la Cambre.»

«Dessiner à la va-vite des pistes cyclables vise à créer le leurre d’une politique en faveur du déplacement en vélo, en créant, comme en ce cas-ci des situations de sécurité illusoire. Il est probable, Madame la Ministre, que jamais la police ne vous aurait remis un avis favorable pour un tel aménagement comportant un tel danger, raison pour laquelle, sans doute, vous vous êtes bien gardée de le demander!» constate Marion Lemesre

Au contraire de cette technique du leurre, la politique régionale de mobilité aurait du s’inscrire dans une véritable politique  d’aménagement du territoire et de Travaux Publics impliquant la rénovation et l’entretien des voiries régionales, telles :

  Le Boulevard Poincaré dont la rénovation globale de façades à façades, en ce compris la berme centrale où pourrait s’inscrire harmonieusement une piste cyclable entre les grands arbres;

– L’avenue Roosevelt dont les trottoirs en pierres  bleues cassées, déchaussés , rapiécées font honte à la belgique entière par le décor offert ainsi à de nombreuses ambassades!»  se fâche la Députée libérale, qui pointe aussi l’absence de parkings de dissuasion pour les automobilistes entrant par le Sud de Bruxelles.

Comments are closed.