Député MR à Bruxelles
Echevin des Affaires économiques de la Ville de Bruxelles (Classes moyennes - Commerce - Emploi - Formation - Stationnement)

Bruxelles : ton port s'endort !

images-13

 

Questions et Réflexions de la Députée MR, Marion Lemesre , ce mercredi 20 juin 2012, en Commission des finances du Parlement bruxellois , lors de l’examen des modifications budgétaires proposées par le Gouvernement et votées par la majorité cette après-midi :

En préambule et à noter que l’essentiel des « économies » identifiées dans le tableau budgétaire s’apparentent plus à des reports de dépenses sur l’année 2013 ou les années ultérieures faisant dire à la députée en conclusion : crédits reportés = politiques non menées !

A l’instar du Port de Bruxelles où décidément quelque chose n’y tourne plus rond ! Et pour preuves:

– Le projet BILC abandonné a coûté 3,2 millions d’euro à la Région en fonds perdus alors que par ailleurs on réduit les budgets d’investissements.

– Le projet de la Maison du Port pour lequel un financement FEDER avait été obtenu a été abandonné ce qui laisse un espace de premier plan situé à la place des Armateurs en friche depuis plus de 5 ans.

– Pour le site ex Carcoke, le Port n’est pas parvenu à trouver des investisseurs spécialisé  en logistique, alors qu’on lit dans la presse qu’une entreprise importante va s’installer à Willebroek.

Le montant engagé par la Région dans l’assainissement du site ex Carcoke est astronomique  et le Port n’est par parvenu à trouver une entreprise pour ce site de tout premier plan situé en bordure de la voie d’eau et à proximité immédiate d’un réseau d’autoroutes. Ce site, peu éloigné de l’aéroport, a donc une situation exceptionnelle. Face au site Carcoke, mais sur la rive droite du canal, il était prévu d’acquérir un terrain. Ici aussi, cette possibilité est annulée, le budget correspondant a été retiré dans l’ajustement, soit une suppression d’un montant de 660.000 euro

– Le terminal à containers a connu un ralentissement en 2012, comme une grande majorité de terminaux.

Au lieu de rechercher comment promouvoir le terminal de Bruxelles et son caractère intermodal, on préfère raboter l’aide initiale prévue de 350.000 euro la ramenant  à 150.000 euro.

C’est purement aller dans le sens inverse de ce qu’il serait utile de prévoir pour attirer une nouvelle clientèle d’utilisateurs du terminal de Bruxelles.

– La dotation d’intégration a été annulée à raison de 1,3 millions d’euro.

Faut-il voir dans cette suppression une absence de projets concrets de la part du Port dans le cadre de l’amélioration de l’intégration urbaine ? Réponse du Gouvernement: La dotation intégration est un plan sur 10 ans et la rénovation du centre T.I.R. est reportée.

Pourtant en regard de ces divers abandons et de façon assez surprenante, on note un nouveau montant de 3 millions non inscrit au budget initial,qui serait une augmentation du capital du Port.

La Cour des Comptes a émis une réserve sur ce point et la députée a souhaité avoir plus de détail sur cette opération.

La seule réponse du Gouvernement a été d’annoncer qu’un appel est fait aussi aux  autres actionnaires à participer à l’augmentation du capital pour éviter l’effet de dilution que provoquerait cet apport s’il était limité à la seule Région.

Marion Lemesre ne manquera pas d’interpeller la Ministre de Tutelle sur cette inquiétante léthargie d’un outil économique de premier plan et d’une réserve foncière capitale pour le développement la région bruxelloise

Comments are closed.