Député MR à Bruxelles
Echevin des Affaires économiques de la Ville de Bruxelles (Classes moyennes - Commerce - Emploi - Formation - Stationnement)

A la rencontre de ces entreprises qualifiantes

IMG-20140330-00418

Au « McDo » de la Bourse, ce dimanche 30 mars, Marion Lemesre, la députée-échevine de l’Emploi de la Ville de Bruxelles a répondu présente à la toute première édition du Job Dicovery Day organisé dans tous ses restaurants par McDonald’s Belgique.

En effet, sur les 3.100 collaborateurs de McDonald’s en Belgique, 51 % ont moins de 25 ans dont 1/3 sont d’origine étrangère. Ces chiffres ne pouvaient pas manquer d’éveiller l’intérêt de Marion Lemesre, toujours en recherche de partenariats avec les entreprises privées à fort potentiel de recrutement bruxellois.

Outre la découverte de l’espace design du restaurant fraîchement rénové du « McDo » situé face à la Bourse, la grande cuisine ouverte sur celui-ci n’a pas manqué d’impressionner les visiteurs tant par l’intelligence de son organisation que le professionnalisme du personnel. C’est que McDonald’s fait partie de ces entreprises qui recrutent et forment son personnel en donnant à chacun une chance de progresser dans la structure.

Comme l’expliquaient le « Franchisé » et son Directeur : « Entre jobs de vacances et métiers d’avenir, il y a un équilibre à trouver qui fait la réussite de notre entreprise. De plus, pour la plupart d’entre eux, il s’agit d’une première expérience professionnelle, indispensable pour être lancé sur le marché du travail. Chaque recrutement pour une entreprise est une prise de risque … »

« Et c’est bien là où l’Autorité publique doit intervenir pour limiter ce risque en aidant au recrutement et en soutenant les entreprises qui qualifient » a répondu Marion Lemesre. « Quand j’entends jargonner certains politiques à propos de secteurs tels que l’horeca, le tourisme, la construction ou encore l’audiovisuel, qui seraient consommateurs d’une ˝main d’œuvre infraqualifiée cela me fait bondir ! » a commenté la députée libérale. « Tous les emplois nécessitent une qualification, tous les emplois peuvent apporter un épanouissement lorsqu’ils sont exercés avec compétence, mais ce que ce pays doit enfin découvrir c’est que celle-ci peut être donnée en entreprise. »

« Faire que dorénavant école et entreprise interpénètrent leurs savoirs et leurs compétences est le plus grand défi à relever pour gagner la bataille de l’emploi » a conclu Marion Lemesre.

Brussel-20140330-00422

 IMG-20140330-00432

 

Comments are closed.